La province veut fermer les piscines provinciales de Diest, Huizingen et Kessel-Lo. Huizingen fermera dès cet été. Pour Diest et Kessel-Lo, la fermeture est prévue pour 2026. Nous nous opposons à ce projet et appelons à préserver les piscines de plein air dans notre province. Les jeunes et les familles doivent pouvoir se rafraîchir pendant les chaudes journées d'été. On ne peut pas fermer les piscines existantes sans proposer d'alternative concrète.

La population a d'ores et déjà besoin de possibilités de se rafraîchir en été et cela ne va faire qu'augmenter. Quand il fait très chaud, les piscines en plein air et la côte sont envahies par les jeunes et les familles qui étouffent en ville. Il faut donc multiplier l'offre en matière de loisirs aquatiques.

Les familles au budget serré doivent pouvoir se rafraîchir près de chez elles, sans dépenser une fortune. Avec leurs salaires mirobolants, les responsables politiques ont de quoi s'offrir une piscine dans leur jardin, mais c'est loin d'être le cas de tout le monde. Pouvoir se détendre est un droit fondamental, surtout pour les jeunes.

Le gouvernement provincial évoque « quelques rochers avec des fontaines », mais ce n'est pas suffisant. Tant que d'autres lieux de baignade n'ont pas été créés, les piscines existantes doivent rester ouvertes.

Avec le PTB, nous demandons :

  • que nos piscines provinciales soient préservées

  • qu'aucune de ces piscines ne soit fermée tant qu'il n'y a pas de nouveau lieu de baignade.

Déjà 1,104 signatures. Ensemble, visons les 2,000!

Voulez-vous signer ?

Les champs marqués d'un * sont obligatoires.


Montrer 2 réactions

  • Ayfer Kavak
    a signé 2022-08-02 20:30:19 +0200
  • Wouter Vanduffel
    a publié cette page 2022-03-23 14:48:54 +0100